Autres image-blog-post

Testeur, un métier qui ne date pas d’hier

Test: nom masculin issu d’un anglicisme. Épreuve ou expérience qui permet de se faire une opinion sur quelque chose ou quelqu’un. Testeur, testeuse: nom. Personne qui fait passer les tests. Merci le dico, autant vous dire que le métier de testeur offre un horizon de possibilités infini. Pas étonnant que cette fonction ait parcourut les siècles sous de multiples formes. Prêt(e)s pour cette belle épopée ?

 

Sacré Moyen Âge ! Ses croisades et ses guerres de familles, on ne peut pas dire que la confiance fût le maître mot de cette période historique. On doit pourtant à cette époque le fameux rituel de nos apéros du vendredi soir, on trinque ! Mais si aujourd’hui lever son verre à la santé de tous se fait dans la joie et la bonne humeur, dans le temps cela devait plutôt sceller la confiance des convives. En entrechoquant les boissons, on s’assurait ainsi qu’un potentiel empoisonneur serait lui-même sous l’emprise de la substance. Pour contrer la mortelle technique adorée d’une fameuse Catherine de Médicis, on va faire appel aux gouteurs. Pas le métier le plus attrayant en effet…

 

Plus tard, la course au progrès aura raison de ces premiers testeurs. Ce fût le cas notamment en médecine où l’humain sera utilisé pour la recherche biomédicale. Des cobayes humains qui passent mal. Un grand séisme qui soulèvera plus tard des débats sur des questions éthiques… Heureusement, aujourd’hui être testeur ne veut pas forcément dire mettre sa vie en péril.

 

Être testeur au 21ème siècle ça donne envie

 

À présent, il n’est pas rare de voir se multiplier sur le web des petites annonces ventant un métier quasi surréaliste: celui de testeur. Voyages dans des coins paradisiaques, hôtels luxueux… Où faut-il signer ? Pourtant, il est important de souligner que testeur reste un métier dans ce qu’il y a de plus sérieux. On vous voit venir avec vos images de Louis de Funès dans l’Aile ou la Cuisse, incarnant le fameux Charles Duchemin, fervent défenseur de la gastronomie française pour un grand guide.

 

Pourtant, ces professionnels ou particuliers dédiant leur temps à tester des services ou des biens sont la plupart du temps recrutés par des sociétés. Mais aujourd’hui, c’est tout un réseau de tests entre particuliers qui est en train de se tisser. Ainsi dépourvu de cette structure « marketing », le but de ces testeurs n’est pas de satisfaire la majorité mais de cibler réellement les priorités singulières d’un futur acheteur. Exemple la voiture rêvée de monsieur A. doit impérativement peu consommer alors que pour madame B., c’est l’aspect fonctionnel du véhicule qui sera le critère n° 1 de ce dernier.

 

Des testeurs qui font du sur-mesure pour se mettre réellement à votre place pour cibler au mieux vos envies, c’est ce que propose le site « J’essaye Pour Vous » !