Autres image-blog-post

Achat entre particuliers, ne vous laissez plus séduire si facilement

Son profil à tout de suite su capter votre attention. Des courbes de rêve, ni trop grande ni trop petite, quelques années au compteur mais rien de bien méchant… Bref la voiture idéale joue de ses charmes derrière votre écran. Mais comme en amour, comment être sûr de ne pas tomber sur de belles paroles ? Une mise en garde aurait pu nous éviter de mauvaises surprises.

 

Petites annonces, vente entre particuliers, achat d’occasion… Depuis des années, de nombreux consommateurs se tournent vers les achats à distance. Coût moindre, gain de temps ou encore large choix, les atouts sont au rendez-vous. Mais un tel écart entre vendeur et acquéreur laisse bien souvent la place aux arnaques. C’est un fait, selon une étude réalisée entre 2015 et 2018 par de nombreuses associations et cabinets tels que la Financial Industry of Regulatory Autority, 53% de personnes aurait subi une arnaque en ligne sur un panel 1.400 individus interrogés. L’escroquerie fait son beurre sur le 2.0.

 

Prenons l’exemple des voitures: rayure sur la carrosserie, compteur trafiqué… La liste est longue et le business juteux. Mais nous ne sommes pas tous mécanicien ou collectionneur de quatre-roues. Faire le bilan d’un futur achat nécessite une bonne expertise. Alors un conseil, n’achetez jamais à l’aveugle !

 

Essayer c’est l’adopter… ou pas

 

Oui mais voilà, qui pourrait bien aller voir si le véhicule que je scrute depuis des semaines me convient réellement ou que l’ordinateur au prix alléchant tiendra le coup pour l’utilisation que je souhaite en faire ? Pour assurer une vente entre particuliers plus sereine, « J’essaye Pour Vous » a choisi de vous aider à dépenser votre argent en toute conscience mais aussi à gagner du temps. À travers l’hexagone, le site joue les cupidons en envoyant des testeurs essayer votre potentielle acquisition. Et puisque personne ne se ressemble, les testeurs de « J’essaye Pour Vous » veillent à prendre en compte votre propre cahier des charges. Du sur-mesure pour ne pas se tromper en somme.

 

Alors que le principe de « tester avant d’acheter » s’est déjà développé dans la vente en magasin, on ne peut pas en dire autant de la transaction entre particuliers. Répondant généralement au fameux principe du « satisfait ou remboursé », le client est plutôt bien protégé comme le prouve le délai de rétractation de 14 jours après un achat (sous conditions). Mais la vente entre particuliers n’est pas soumise aux mêmes lois et il n’existe pas de garantie de retour en arrière pour ces derniers. Aïe…

 

Essayer, comparer avant d’acheter tout en restant chez soi n’est désormais plus le monopole des ventes « traditionnelles ». Alors pour faire le bon choix, ne vous précipitez pas!